AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Laissez moi tranquille...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stiles Slace

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 05/11/2014

MessageSujet: Laissez moi tranquille...   Mar 21 Juil - 21:09

Ca fait maintenant plus d'une semaine que j'ai pas vu Reiko, elle qui avait pris ma chambre pour la sienne, et, elle ne réponds pas non plus à mes messages... Je ne sais pas pourquoi, mais en tout cas, je sais qu'elle me manque et que je suis un peu énervé et inquiet du coup. Je sais qu'elle était nouvelle ici, donc j'espère qu'elle n'est repartie d’où elle viens sans m'avoir prévenue auparavant... HAAAAAA ! Je pense trop !... Mais ça me fous quand même les boules ! Ho et puis merde ! Faut que j'aille me changer les idées, c'est pas en restant allongé dans les couloirs de Taigami que je vais ne pas y penser ! Bref... Je me lève donc et marche jusqu'au centre ville en pensant à un bon plat de viande et... Merde, le restaurant dans lequel je veux aller est fermé vu qu'il est trop tôt... Je crois que c'est la première fois de toute ma vie que je suis en avance quelque part. Du coup, quitte à être sur leurs terrasse, autant m'installer hein, je m'assied donc sur une des chaises et pose ma tête sur la table histoire de bien m’affalè dessus

J'attends dix bonnes minutes en tentant de dormir, après tout, les patrons viendront me réveiller quand ils verront un clampin endormi sur leurs terrasses, mais, que dalle ouais ! Au bout de dix minutes, tout ce que j'entends c'est des débiles qui se raclent la gorge et donne de temps en temps des coups de pieds sur le pied de la table. Ca va vite m'énerver ça... BON ILS M'ONT GONFLE LA ! Je me redresse brusquement toujours en étant assit et regarde devant moi en posant mes mains sur la table. Hein ? Tout ce que je vois, c'est trois connards que j'ai déjà éclaté en face de moi, les poings serrés me regardant avec un sourire de demeuré. Mais, je compris rapidement ce qu'ils me voulaient quand je tourna légèrement la tête vers la droite et la gauche, deux types de chaque côté et y en a surement derrière moi aussi... Vu qu'on est en dehors de Taigami, ils peuvent s'attaquer déloyalement à un boss, si j'avais été à Taigami, ils auraient du me lancer un défi qu'ils auraient perdu, alors que la, vu qu'ils sont au minimum sept... Ils ont peut être une chance, enfin, c'est ce qu'ils pensent. Je vais pas me laisser faire facilement et j'ai déjà connu bien pire... 

Ils me font chier ces types... Putain mais laissez moi tranquille... Je suis déjà énervé et inquiet à cause de Reiko alors venez pas me casser les couilles, partez juste avant qu'il ne sois trop tard pour vous, parce que soyez sur que je retiendrais aucun de mes coups et que je vais me défouler sur vous tous... Putain mais ils veulent rien comprendre ces cons... Tant pis, je vais me calmer sur eux ! Ainsi, je me lève sans trop réfléchir et avec le plat du pied viens taper ma chaise pour la balancer en arrière pour freiner ceux qui sont derrière moi, avant de me jeter sur celui étant devant moi au milieu et l'étaler au sol avec mon plus puissant crochet du droit dans la mâchoire. Puis je tourne rapidement sur moi et enchaine avec un coup de pied circulaire droit dans la nuque d'un des types, en atterrissant sur mes deux pieds j'esquive un coup de poing direct du droit et vint poser ma main gauche sur son avant droit pour bien l’agripper, puis, je vint poser ma main droite sur son épaule droite et place mon pied droit derrière sa jambe droite pour le pousser, plier son bras et le faire tomber violemment pour ensuite le mettre KO directement avec un coup de pied dans le visage. Je me redresse et reçois un coup violent de bouteille à la tête... La bouteille de verre se brisa sans la moindre surprise et il ne m'en fallut pas plus pour que je m'énerve encore plus. Je marcha dans sa direction sans me soucier des autres, encaissant un maximum, me focalisant uniquement sur cet enfoiré m'ayant frappé avec la bouteille de bière et, une fois à bonne distance, je sers mon poing droit, plie mon bras et le tend vers l'arrière pour prendre de l'élan et le ramener à toute vitesse pour écraser mon poing contre son visage, lui pétant le nez et lui ouvrant la lèvre supérieur avec ce coup remplie de rage. Mais je ne m'arrêta pas la et passa ma main gauche derrière son crâne pour le ramener vers moi et lui mettre un coup de coude dans le menton, continuant de plus belle avec un coup de genoux dans les côtes. Pendant un instant, les coups que je donnais étaient simplement par haine et par réflexes, en faite, j'avais perdu tout bon sens et laisser ma colère s'exprimer...

Avant que je reprenne conscience de ce que j'étais en train de faire, mes poings étaient en sang et les neufs ennemis qui étaient venu pour moi étaient au sol, l'un d'entre eux était passé au travers le verre de la table sur laquelle je m'étais installé... Et merde, franchement, vous pouviez pas me foutre la paix et me laisser tranquille aujourd'hui ? Bon... Faut que je bouge, sinon je vais me faire gauler par les patrons et ils vont appeler les flics... 

_________________
Tu ne dois pas forcer tes sourires pour qui que ce soit
C'est déjà bien de sourire pour toi même

Dans l'ombre je me tien
Énigmatique tel un mystère sans fin
Mais lorsque la raison l'oblige
Je suis prêt à m'avancer vers la lumière
Brandissant le poing pour toute ces chose au quelle je tien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Laissez moi tranquille...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Naranja Luz d'Alvarez ~ Je doute de ce que je sais, je me doute du reste.
» Quoi de plus tranquille que d'être seule dans un parc ? [PV Luuna Mc Gregor]
» Nuit tranquille..
» La vie n'est qu'un long fleuve tranquille (ou pas)
» Quand la vie est un long fleuve tranquille.... (Libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sento City :: La ville :: Centre :: Centre Ville-
Sauter vers: